🕙: 3 min.
image_pdfimage_print

À l’attention de mes confrères salésiens (sdb) À l’attention de la Famille Salésienne


Mes chers frères et sœurs : recevez mes fraternelles salutations avec ma cordiale et sincère affection.
Après la nouvelle inattendue (surtout pour moi), dans laquelle le Saint-Père, Pape François, annonçait mon nom parmi les 21 personnes choisies par lui pour être « créés » Cardinaux de l’Église lors du prochain Consistoire du 30 septembre, de nombreuses personnes se sont posé la question de savoir : et maintenant, que va-t-il se passer ? Comment va-t-on faire dans la Congrégation pour son avenir immédiat ? Ce sont des questions que moi-même, je me suis posé à mon tour, et dans le même temps, j’ai présenté au Seigneur, dans la foi, ce don que Pape François nous a fait comme Congrégation Salésienne et comme Famille de Don Bosco. Nous n’avons aucun doute au sujet de l’amour que Pape François manifeste à notre endroit, tout comme Pape François sait combien nous l’aimons et comment nous cherchons de le soutenir, dans la mesure de nos possibilités, par notre prière et affection.
Une demi-heure après l’annonce faite lors de l’Angelus du dimanche, 9 juillet dernier, le Saint-Père m’avait envoyé une lettre en main propre, me demandant d’aller lui parler le plus tôt possible, afin de convenir à propos des échéances relatives à mon service comme Recteur Majeur pour le bien de la Congrégation. Lui-même me parlait, dans ladite lettre, de la préparation du prochain Chapitre Général.
Hier après-midi, j’ai été reçu par Pape François pour un moment de dialogue fraternel et de mutuelle affection. Maintenant, je suis en mesure de partager avec toute la Congrégation et notre Famille dans le monde, les dispositions concrètes selon le projet du Saint-Père.

Ces dispositions sont les suivantes :
– nous pouvons anticiper d’un an le Chapitre Général 29 ; c’est-à-dire, qu’il aurait lieu à partir du mois de février 2025 ;
– pape François a considéré la pertinence, pour le bien de notre Congrégation, qu’après le Consistoire du 30 septembre, je puisse continuer mon service comme Recteur Majeur, jusqu’au 31 juillet 2024, jour de la conclusion de la session plénière du Conseil Général, du temps d’été en Europe ;
– après cette date, je pourrais présenter ma renonciation comme Recteur Majeur, par le fait d’avoir été appelé par le Saint-Père pour le service qu’il me confiera. Voilà ce qu’il m’a communiqué ;
– conformément à l’article 143 de nos Constitutions, à cause de la « cessation de la charge de Recteur Majeur », ayant été appelé par Pape François pour un autre service, le Vicaire, P. Stefano Martoglio, assumera par intérim le gouvernement de la Congrégation, jusqu’à la célébration du CG29 ;
– moi-même, je vais convoquer le Chapitre Général 29, un an avant sa célébration, conformément à nos Constitutions et Règlements (R 111), et le Vicaire, P. Stefano, en assurera la présidence ;
– pendant tout ce temps, nous irons de l’avant selon le programme établi pour l’animation et le gouvernement de la Congrégation, tout en ajoutant l’effort de tous les membres du Conseil Général et de quelque Visiteur Extraordinaire nommé par le Recteur Majeur, pour réaliser toutes les visites extraordinaires (y compris celles de l’année 2025). Ainsi donc, nous arriverons au CG29 avec une vision complète du moment présent de toute la Congrégation ;
– concernant les autres informations relatives au Chapitre Général, je ne manquerai pas de vous en informer en détail au moment de sa convocation officielle.
Je voudrais mentionner, pour conclure, ce que probablement beaucoup des personnes se demandent : Quelle mission va me confier le Saint-Père ? Il ne me l’a pas encore dit, et nous pouvons comprendre qu’avec le temps qui reste encore disponible, c’est mieux que ce soit comme ça. Cela dit, je demande à mes confrères salésiens et à notre chère Famille Salésienne d’intensifier la prière. Tout d’abord, pour Pape François. C’était, en effet, sa propre demande au moment de la salutation finale. Il nous demande de prier pour lui ! Je vous demande aussi la prière pour ce que nous aurons à vivre cette année, en tant que Congrégation et Famille Salésienne. Certainement, je vous demande aussi de prier pour moi dans cette conjoncture du nouveau service dans l’Église que, en tant que fils de Don Bosco, j’accepte dans l’obéissance, sans l’avoir cherché ni souhaité. Notre bien-aimé Père Don Bosco en est témoin devant le Seigneur Jésus.
D’ici, la Basilique de Marie Auxiliatrice, Elle, la Mère, ne manquera pas de continuer à nous accompagner. Je crois, comme Don Bosco dans son rêve des neuf ans, dont nous allons célébrer l’année prochaine son deuxième centenaire, que « à son temps nous comprendrons tout ! ». Pour Don Bosco, notre Père, cela était arrivé à la fin de sa vie, devant l’autel de Marie Auxiliatrice de la Basilique du « Sacré-Cœur de Jésus », qui venait d’être consacrée la veille, ce jour du 16 mai 1887. Nous mettons tout entre les mains du Seigneur et de sa Mère.
Je vous salue avec une immense affection,

Prot. 23/0319
Turin, le 12 juillet 2023

Recteur Majeur des Salésiens de Don Bosco