🕙: 4 min.
image_pdfimage_print

Saint François de Sales est considéré comme le fondateur d’une nouvelle école de spiritualité qui porte son nom : la spiritualité salésienne. En suivant cette spiritualité, beaucoup d’hommes et de femmes sont parvenus à la sainteté. La connaître est un devoir pour ceux qui sont liés à cette école de spiritualité, en particulier pour les groupes de religieux hommes et femmes qui font partie, d’une manière ou d’une autre, de la grande famille salésienne.


Le mot spiritualité signifie une doctrine de vie spirituelle, c’est-à-dire une doctrine qui traite des principes de la perfection chrétienne et des moyens pour y parvenir.
En parlant de la spiritualité salésienne, Don Eugenio Ceria a écrit :
« L’unique doctrine et source de la vie spirituelle est celle qui est contenue dans les pages de l’Évangile. Cependant, les développements et les mises en œuvre peuvent varier et varient. Les trois conseils évangéliques, par exemple, qui sont à la base de la vie religieuse, bien qu’ils restent toujours les mêmes en substance, prennent cependant des formes différentes dans la pratique, selon la diversité des fins particulières voulues par les fondateurs, selon les besoins et les tendances de l’époque. Tous les saints et toutes les écoles de sainteté qui ont fleuri et fleurissent dans l’Église s’inspirent substantiellement de l’Évangile, mais que de différences accidentelles entre eux ! C’est ainsi que nous avons les spiritualités de saint Benoît, de saint François d’Assise, de saint Dominique, de saint Ignace, et les spiritualités bénédictine, franciscaine, dominicaine, ignacienne qui en découlent, chacune avec son caractère propre et unique, mais toutes également aptes à conduire les âmes à la perfection.
Certains saints, comme saint Jean Bosco, n’ont pas exposé organiquement leur propre doctrine de vie spirituelle, mais ont créé des institutions dans lesquelles ils l’ont incarnée et à partir desquelles elle peut être mise en lumière. D’autres saints, au contraire, ont non seulement donné naissance à des institutions professant une forme de vie spirituelle qui correspondait à leurs vues, orientant les âmes sur le chemin de la perfection selon les normes et les méthodes qu’ils préféraient, mais ils ont aussi délibérément formulé les théories qui constituaient la base de leur action spirituelle. L’un de ces derniers est saint François de Sales, maître de la vie spirituelle appelée salésienne. »

La spiritualité salésienne a porté ses fruits chez de nombreuses personnes qui ont atteint la sainteté, ce qui a été confirmé par la canonisation de saint François de Sales en 1665 (moins de 50 ans après sa mort) et par sa proclamation comme docteur de l’Église en 1877.

Grâce à Dieu et à son expérience de vie, saint François de Sales laisse également un héritage écrit, dans lequel il a exposé les principes fondamentaux de la spiritualité salésienne, principalement dans l’Introduction à la vie dévote, le Traité de l’amour de Dieu, les Entretiens spirituels et la Correspondance épistolaire. Dans l’Introduction à la vie dévote il s’adresse à ceux qui parcourent les chemins ordinaires de la sainteté, dans le Traité de l’amour de Dieu et dans les Entretiens, à ceux qui veulent progresser dans les voies de la contemplation, et dans la Correspondance épistolaire, aux uns et aux autres.

Plusieurs tentatives ont été faites pour réussir à présenter l’ensemble de son œuvre française dans une édition complète. On peut citer la version en 4 volumes de Béthune Editeur de 1836, la version en 9 volumes de Migne de 1861 à 1864, la version en 10 volumes de Berche et Tralin de 1898, la version en 12 volumes de Luis Vives de 1899, et enfin la version en 27 volumes du Monastère de la Visitation d’Annecy de 1892 à 1964, qui est la plus complète et la plus fiable.

Heureusement, cette dernière version du Monastère d’Annecy est en format numérique, et nous voulons la présenter à tous ceux qui peuvent la lire en français.


TomeVol.TitreSujetpp.Pub.
I Les ControversesDéfense de l’autorité de l’église ; Les Règles de la foi ; Les Règles de la foi sont observées dans l’Église Catholique4201892
II Défense de l’estendart de la Sainte CroixDe l’honneur et vertu de la vraye Croix ; De l’honneur et vertu de l’image de la Croix ; De l’honneur et vertu du signe de la Croix ; De la qualité de l’honneur qu’on doit a la Croix ; De la maniere d’honorer la Croix4321892
III Introduction à la vie dévote (Philothee)Les advis et exercices requis pour conduire l’ame des son premier desir de la vie devote jusques a une entiere resolution de l’embrasser ; divers advis pour l’eslevation de l’ame a Dieu par l’orayson et les sacremens ; plusieurs advis touchant l’exercice des vertus ; les advis necessaires contre les tentations plus ordinaires ; exercices et advis pour renouveller l’ame et la confirmer en la devotion5741893
IV1Traitté de l’amour de Dieu (Theotime)Six livres : Contenant une preparation a tout le Traitté ; Histoire de la génération et naissance céleste du divin amour ; Du progres et perfection de l’amour ; De la decadence et ruine de la charité ; Des deux principaux exercices de l’amour sacré qui se font par complaysance et bienveuillance ; Des exercices du saint amour en l’orayson3621894
V2Traitté de l’amour de Dieu (Theotime)Septième livre : De l’union de l’ame avec son Dieu qui se parfait en l’orayson ; De l’amour de conformité par lequel nous unissons nostre volonté à celle de Dieu qui nous est signifiee par ses commandemens conseilz et inspirations ; De l’amour de sousmission par lequel nostre volonté s’unit au bon playsir de Dieu ; Du commandement d’aymer Dieu sur toutes choses ; De de la souveraine authorité que l’amour sacré tient sur toutes les vertus, actions et perfections de l’ame ; Contenant quelques advis pour le progres de l’ame au saint amour5121894
VI Les vrays entretiens spirituels (21)21 entretiens4801895
VII1Sermons (autographes), I1593-1602 – 65 sermons4921896
VIII2Sermons (autographes), II1603-1622 – 95 sermons4481897
IX3Sermons (collection), I1613-1620 – 42 sermons4921897
X4Sermons (collection), II1594-1622 – 30 sermons4801898
XI1Lettres, I>1593-1598 – 120 lettres4861900
XII2Lettres, II1599-1604 – 150 lettres5241902
XIII3Lettres, III1605-1608 – 173 lettres4641904
XIV4Lettres, IV1608-1610 – 210 lettres4801906
XV5Lettres, V1611-1613 – 219 lettres4701908
XVI6Lettres, VI1613-1615 – 263 lettres4841910
XVII7Lettres, VII1615-1617 – 172 lettres4801911
XVIII8Lettres, VIII1617-1619 – 233 lettres5001912
XIX9Lettres, IX1619-1620 – 203 lettres4961914
XX10Lettres, X1621-1622 – 221 lettres4841918
XXI11Lettres, XILettres sans date – 136 lettres + 5 lettres dans le tome 263521923
XXII1Opuscules, IPremière série : Etudes et vie intime et Deuxième série : Apostolat – 48 opuscules4001925
XXIII2Opuscules, IITroisième série. Controverse et Quatrième série. Administration Episcopale – 35 opuscules4481928
XXIV3Opuscules, IIIQuatrième série. Administration Episcopale et Cinquième série : Fondations et réformes – 141 opuscules5681929
XXV4Opuscules, IVCinquième série : Fondations et réformes – 20 opuscules5681931
XXVI5Opuscules, VSixième série : Ascétisme et mystique – 69 opuscules5061932
XXVII Table analytiqueIndex doctrinal ; Index onomastique ; Index toponymique ; Index scripturaire3161964

L’index détaillé de toutes les Œuvres complètes se trouve ICI.

La version des volumes en format PDF se trouve ICI.

Une concordance des Œuvres complètes en français se trouve également ICI.

Nous vous souhaitons une lecture fructueuse.