🕙: 2 min.
image_pdfimage_print

Il y a longtemps, il y avait un homme qui avait trois fils qu’il aimait beaucoup. Il n’était pas né riche, mais grâce à sa sagesse et à son travail acharné, il avait réussi à économiser beaucoup d’argent et à acheter une ferme fertile.
Lorsqu’il devint vieux, il commença à réfléchir à la manière de diviser entre ses fils ce qu’il possédait. Un jour, alors qu’il était très vieux et malade, il décida de faire un test pour voir lequel de ses fils était le plus intelligent.
Il appela alors ses trois fils à son chevet.
Il donna à chacun cinq centimes et leur demanda d’acheter quelque chose pour remplir sa chambre, qui était vide et dépouillée.
Chacun des fils prit l’argent et partit réaliser le souhait de leur père.
Le fils aîné pensait que c’était un travail facile. Il se rendit au marché et acheta une botte de paille, qui fut la première chose qui lui tomba sous la main. Le deuxième fils, quant à lui, réfléchit pendant quelques minutes. Après avoir fait le tour du marché et fouillé toutes les boutiques, il acheta de très belles plumes.
Le plus jeune fils considéra le problème pendant un long moment. “Qu’est-ce qui coûte seulement cinq centimes et qui peut remplir une pièce ?” se demanda-t-il. Ce n’est qu’après de nombreuses heures de réflexion qu’il trouva quelque chose qui lui convenait, et son visage s’illumina. Il se rendit dans une petite boutique cachée dans une rue secondaire et acheta, avec ses cinq sous, une bougie et une allumette. Sur le chemin du retour, il était heureux et se demandait ce que ses frères avaient acheté.
Le lendemain, les trois fils se réunirent dans la chambre de leur père. Chacun apporta son cadeau, l’objet qui devait remplir une pièce. D’abord, le fils aîné étala sa paille sur le sol, mais malheureusement, elle ne remplissait qu’un petit coin. Le deuxième fils montra ses plumes : elles étaient très jolies, mais elles remplissaient à peine deux coins.
Le père était très déçu des efforts de ses deux fils aînés.
Puis le plus jeune fils se tint au milieu de la pièce : tous les autres le regardaient avec curiosité, se demandant : “Qu’est-ce qu’il a bien pu acheter ?”.
Le garçon alluma la bougie avec l’allumette et la lumière de cette unique flamme se répandit dans la pièce et la remplit.
Tout le monde a souri.
Le vieux père était ravi du cadeau de son plus jeune fils. Il lui donna toutes ses terres et son argent, car il avait compris que le garçon était assez intelligent pour en faire bon usage et qu’il prendrait sagement soin de ses frères.

Avec un sourire, vous pouvez illuminer le monde aujourd’hui. Et cela ne coûte rien.

P. Bruno FERRERO
Salésien de Don Bosco, expert en catéchèse, auteur de plusieurs livres. Il a été directeur éditorial de la maison d'édition salésienne Elledici. Il est le rédacteur en chef du journal italien 'Il Bollettino Salesiano', en version imprimée.